Malgré de sérieuses contrariétés budgétaires, le Festival Lagunimages s’apprête comme tous les deux ans à partager avec les cinéphiles Béninois etrangers, son amour du 7ième art.

Une cinquantaine d’œuvre cinématographe nationales et internationales, projetées à travers la ville de Cotonou, pour une cinquantaine d’années d’histoires ordinaires et extraordinaires, nées de l’expérience et du vécu de ceux et celles qui ont décidé de nous les raconter sur une toile.

1-IMAGES THEMATIQUES

Dans cette section, neuf (9) films documentaires et fictions sur la Thématique, sont programmés :

2-VISION INTERIEURE

La production audiovisuelle Béninoise, s’enrichie chaque année de nouvelles œuvres documentaires, fictions, courts ou longs métrages.

La Section VISION INTERIEURE, sélectionnera et présentera au Public, les films d’école des élèves de l’Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel (ISMA), les films financés par le fond d’appui à la production audiovisuelle ( FAPA), ainsi que les documentaires et fictions des réalisateurs Béninois.

3-ACTUALITE DU DOCUMENTAIRE AFRICAIN

Cette section comme son nom l’indique, présentera une sélection de documentaires réalisés par des africains ou par des réalisateurs étrangers, sur l’Afrique.

4-PAYS INVITE

Cette section, créée lors de la quatrième édition du Festival LAGUNIMAGES en 2007, fait découvrir un pays, par des images, et des invités. Elle s’attarde également sur les liens cinématographiques et audiovisuels entre l’Afrique et le pays invité.

5-HOMMAGES

Cette secion rend hommage à des personnalités et des institutions du monde de l’audiovisuel.

LAGUNIMAGES 2009, va honorer un réalisateur Béninois en la personne d’Idrissou MORA KPAI.

Une productrice Allemande de films Africains, en la personne de Barbel Mauch et la prestigieuse

DEUTSCHE WELLE, qui offre chaque année depuis trois ans, par l’intermédiare de la DEUTSCHE WELLE AKADEMIE, une formation de cinq semaines pendant le festival de Berlin, aux managers d’évenementiels . Trois membres de l’Association LAGUNIMAGES ont déjà bénéficé de cette bourse.

LAGUNIMAGES 2009: LES ATELIERS

1-LA LECON DE CINEMA D’IDRISSOU MORA KPAI

Comme à chaque édition, nous demandons à un de nos invités de faire une leçon de cinéma à la jeune génération de cinéastes qui émergent au Bénin. Idrissou MORA KPAI se prêtera au jeu, pour cette cinquième édition .

2-ETRE FIXEUR, UN NOUVEAU METIER

L’augmentation des tournages étrangers, a entrainé la naissance d’une activité, celle de fixeur. Des documentaires et des magazines, financés par des chaînes de télévision (France 2 France 3), et des boîtes de production ( Point du Jour) Françaises, ont été fixé par des sociétés de production Béninoises comme Gangan Prod de Claude BALOGOUN et Contact Sarl de Christiane CHABI KAO, entre autres.

C’est de ce nouveau métier que vont vous parler Le réalisateur et producteur Claude BALOGOUN, le réalisateur Joël CHABI KAO, en tant que fixeurs et un réalisateur Franco –Béninois, Atisso Hervé MEDESSOU en tant qu’utilisateurs de fixeurs au cours de ses tournages dans le monde.

3-COMMENT MONTER UN DOSSIER DE FINANCEMENT DE FILM ET REUSSIR UNE CO-PRODUCTION NORS- SUD PAR BAEBEL MAUCH

Cet atelier de formation, s’adressera aux réalisateurs Béninois, qui se retrouvent parfois dans le rôle de producteur malgré eux, et permettra à BARBEL MAUCH, productrice Allemande de films Africains, de venir donner certaines clés, indispensables pour réussir une co-production avec une société de production du nord, et dire les pièges à éviter dans le bouclage d’un financement.

4-LES LIENS CINEMATOGRAPHIQUES ENTRE L’ALLEMAGNE ET L’AFRIQUE

Atelier de témoignages, d’informations et de conseils sur toutes les possibilités de collaboration, co-production, et formation dans le domaine de l’audiovisuel avec le pays invité.

Barbel MAUCH, la Dynamique Productrice Allemande qui met tout son réseau de relations cinématographiques européennes à la disposition des réalisateurs Africains, viendra nous parler des conditions à remplir pour bénéficier de ses services.

Branwen OKPAKPO réalisatrice Allemande d’origine Nigériane et Idrissou MORA KPAI talentueux documentariste  Béninois, tous les deux formés en Allemagne, partageront leurs expériences  à travers des témoignages.

Monique MBEKA PHOBA, initiatrice du Festival LAGUNIMAGES et fondatrice de l’Association du même nom, témoignera également de son expérience cinématographique à travers l’Europe et l’Afrique.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *